précédenteretour au sommaire

Petit guide du photographe animalier amateur
barre2.gif (408 octets)

Pour répondre à la demande de beaucoup d'entre vous, cette page va essayer d'apporter les r&eacture;ponses à vos questions les plus fréquemment posées pour réussir vos photographies animalières.

  • Quel matériel photographique faut il pour la photo animalière ?
  • le boitier

    Il va s'agir du coeur de votre équipement. Le seul impératif est de choisir un boitier 24x36 reflex à objectif interchangeable, argentique ou numérique suivant les goûts. Tous les modèles pour une même gamme de prix se valent et proposent maintentant en série tous les automatismes nécessaires (autofocus, programme priorité "ouverture" et "vitesse", mesure "spot"...). Je vous laisse donc choisir la marque en fonction de vos coup de coeur et des occasions qui se présentent à vous, en vous conseillant néanmoins de prendre une grande marque pour pouvoir facilement trouver du matériel (objectifs, flash, bague allonge...) sur le marché de l'occasion et pour pouvoir ensuite revendre plus facilement votre matériel.

    budget pour du numérique : de 600 € à plus de 4000 €.

  • l'objectif

    Il s'agit de l'élément qui va conditionné grandement la qualité de vos photographies. Inutile de dépenser énormement dans un boitier ultra sophistiqué pour l'équiper d'un zoom bas de gamme...

    Votre objectif devra avoir une longueur focale d'au minimum 200mm, même si un 300mm, voir plus, est vivement conseillé. La longueur focale détermine le grossissement de votre objectif, un 300mm correspond à un grossiement de x6, un 600mm a un grossissement de x12.

    Il existe deux grands type d'objectif :

    • Les zooms permettent de faire varier la focale, par exemple un zoom 75-300mm aura un grossissement variable entre x1,5 et x6.
      Points positifs : Les zooms permettent de couvrir une large plage d'utilisation et ils sont relativement économiques.
    • Les focales fixes, comme leur nom l'indique n'ont qu'une seule longueur focale.
      Points positifs : Ces objectifs, à longueur focale identique, sont en gébnéral plus lumineux que les zooms et de meilleur qualité : l'image présente moins d'abbération et de défaut. En revanche, il coûte cher et il faut plusieurs objectifs pour remplacer un zoom.

La motorisation : Les objectifs récents sont maintenant tous autofocus. Il éxiste un nouveau type de motorisation depuis quelques années qui utilisent des moteurs "ultrasoniques" permettant une mise au point beaucoup plus rapide et silencieuse.

budget : autour de 300 euros pour un zoom 75-300mm f/4-5,6, 1500 euros pour un 300mm f/4 de marque, et beaucoup plus pour des focales supérieures...

conseil : vous pouvez trouvez d'excellentes affaires sur le marché de l'occasion, en général autour de 50% par rapport au prix du neuf.

 

multiplicateur et doubleur de focale

Ils permettent de multiplier ou doubler la longueur focale de votre objectif. Ainsi, avec un doubleur de focale, un 300mm devient un 600mm. Mais ce miracle à un prix : l'obectif sera 4 fois moins lumineux et la qualité optique sera sérieusement affecté. A n'utiliser donc qu'avec des objectifs de bonne qualité pour éviter que les défauts se cumulent au défauts.

 


Livres recommandés en partenariat avec Amazon, les frais de port sont offerts pour ces livres !

Tous droits réservés Planete.org, 2000-2007