précédenteretour au sommaire

Grand murin (Myotis myotis)
barre2.gif (408 octets)

rouleauh.gif (2005 octets)
rouleauv.gif (128 octets) rouleauv.gif (128 octets)
rouleaub.gif (1616 octets)

distribution géographique

Classification
Classe : Mammiféres
Ordre :
Chiroptères
Famille :
Vespertillionidés
Genre, espèce :
Myotis myotis

Morphologie
longueur totale: 11 à 14,5 cm
Envergure :
35 à 45 cm
poids adulte :
21 à 42 kg

Physiologie

Maturité sexuelle : - mois
Gestation : 60 à 70 jours
Nombre de jeunes / portée : 1
Nombre de portées / an : 1
Longévité : jusqu'à 22 ans

 

Il appartient à la grande famille des "chauves souris" qui compte plus de 200 espèces. Il possède de grandes oreilles, un museau allongé et des ailes larges. Son pelage est assez court de couleur brune au dessus et blanchâtre en dessous. Son vol est lent à une hauteur de 5 à 10 mètres.

Répartition
On les retrouve dans les lieux boisés avec des espaces dégagés près des églises, des châteaux et des grottes. Elles sont présentes partout en France mais ce n'est apparemment pas le cas en Corse. On le retrouve dans les alpes à une hauteur de 1900 mètres et dans les Pyrénées.

Moeurs
Ils vivent souvent en groupe. Les espèces Grand et petit murin se rejoignent pouvant formés ainsi des groupes de plus d'une centaines d'individus.

Reproduction
Sa gestation dure environ 60 jours après lesquelles les femelles mettent bas en juin d'un jeune. Le jeune reste accroché à la mère pendant environ deux semaines et prend son envol autour de quatre semaines et s'émancipe au bout d'un mois et demi.

Régime alimentaire
Ils se nourrissent de gros insectes capturés en vol et au sol (papillons nocturnes, hannetons, tipules).

Prédateurs
En aménageant de plus en plus de grottes et en enlevant tous les arbres creux, l'homme est son principal prédateur. Etant particuliérement sensible aux dérangements, leur nombre diminue de plus en plus.

Particularités
Son activité est principalement nocturne. Elles sont protégées en France par la convention de Berne (annexe II) et par la directive Habitats (annexe II et IV).


Tous droits réservés Thierry Nouet & Vincent Tandart, 1998